Voie-Reiki.ch
© Voie-Reiki.ch. février 2015 - dernière mise à jour mars 2018
La méthode simple pour mieux ECHANGER

Le blog

Les cinq tibétains… Premier tibétain Objectif: Relancer l’énergie et renforcer le champ magnétique personnel. Exécution de l’exercice :   Debout,   placez   les   bras   en   croix.   Les   paumes   de   mains   sont   tournées   vers   le   sol.   Puis   tournez   sur vous-même,   dans   le   sens   des   aiguilles   d’une   montre.   Pour   faciliter   le   tournoiement,   pivotez   sur   le pied   droit   qui   reste   au   sol   et   donnez   l’impulsion   avec   le   pied   gauche.      À   la   fin   des   tours,   revenez   les deux   pieds   écartés   de   la   largeur   des   épaules,   bien   à   plat   sur   le   sol.   Joignez   les   mains,   comme   pour «   prier   »,   puis   fermez   les   yeux   pour   visualiser   votre   champ   magnétique   en   plein   essor.   Attendez quelques instants que le tournis cesse. Respiration :   Respirez naturellement. Consignes de sécurité   :   Arrêtez de tourner en cas de vertige. Deuxième tibétain Objectif :   Renforcer   les   abdominaux   et   le   cou,   stimuler   le   centre   énergétique   du   plexus   solaire   et   tonifier   le pancréas et la thyroïde. Exécution de l’exercice :   Allongez-vous   sur   le   dos   et   placez   les   bras   le   long   du   corps.   Puis   soulevez   simultanément   la   tête   et les jambes tendues, jusqu’à la verticale. Redescendez lentement la tête et les jambes tendues. Consignes de sécurité :   Les   15   premiers   jours,   faites   l’exercice   les   genoux   fléchis,   pour   protéger   le   dos   au   maximum.   Pensez systématiquement   à   bien   rentrer   le   menton   en   soulevant   la   tête.   Maintenez   le   bas   du   dos   en   contact avec   le   sol   pour   protéger   les   lombaires.   Si   vous   souffrez   de   problèmes   de   dos,   faites   le   même exercice jambes pliées. Respiration :   Expirez en montant les jambes, inspirez en redescendant. Troisième tibétain Objectif :   Etirer   les   fléchisseurs   des   hanches,   la   sangle   abdominale   et   le   cou.   L’énergie   du   plexus   solaire   est amenée vers le cœur, elle tonifie le thymus, la thyroïde et les surrénales. Exécution de l’exercice :   Positionnez-vous   à   genoux,   placez   les   bras   le   long   des   cuisses.   Puis   inclinez   le   buste   en   avant,   de manière   à   ce   que   la   nuque   soit   allongée   et   que   le   menton   appuie   sur   la   poitrine.   Ensuite,   levez   la tête et étirez le buste autant que possible en arrière. Respiration :   Expirez   lentement   en   inclinant   la   tête   en   avant,   inspirez   profondément   en   vous   penchant   vers l’arrière. Consignes de sécurité :   Contractez    les    fessiers,    rentrez    le    ventre    pour    placer    correctement    le    bassin    et    protéger    les lombaires. Les cuisses sont  en extension. Ouvrez la poitrine, la région thoracique. Quatrième tibétain Objectif : Renforcer les épaules, le bas du dos et les fessiers. Stimuler le bas-ventre, le cou et les genoux. Exécution de l’exercice : Asseyez-vous   au   sol,   jambes   tendues,   les   pieds   sont   écartés   de   la   largeur   du   bassin.   Posez   les mains   à   plat   sur   le   sol,   de   chaque   côté   du   bassin.   Prenez   une   inspiration   profonde   puis   ouvrez   la poitrine   vers   l’avant   et   soulevez   le   bassin   au   maximum   de   manière   à   former   un   angle   droit   avec   les genoux. Laissez aller la tête en arrière autant que possible. Revenez en position initiale. Respiration : Inspirez en soulevant le bassin, expirez en revenant en position assise. Consignes de sécurité : Pour   protéger   vos   articulations,   appuyez   bien   sur   le   sol   avec   les   mains,   en   verrouillant   les   poignets, les bras et les épaules. En fin d’expiration, rentrez le menton vers la poitrine. Cinquième tibétain Exécution de l’exercice : Positionnez-vous   à   quatre   pattes.   Les   mains   sont   posées   à   plat   (les   doigts   sont   ouverts)   bien parallèles,   dans   le   prolongement   des   épaules.   Les   pieds   sont   écartés   de   la   largeur   du   bassin,   dans l’alignement   des   mains.   Mettez-vous   sur   la   pointe   des   pieds   puis   lentement,   poussez   votre   bassin vers   le   haut   en   tendant   les   bras   et   les   jambes.   Les   ischions   montent   vers   le   ciel.   Avec   vos   mains, faites   comme   de   petits   pas   en   avant   pour   étendre   peu   à   peu   la   colonne   vertébrale.   Les   pieds   doivent venir se poser à plat sur le sol. La tête reste vers le bas. Respiration : Adoptez une respiration calme et profonde. Consignes de sécurité : Tournez   bien   les   épaules   vers   l’extérieur   pour   libérer   l’espace   entre   les   omoplates.   Les   avant-bras s’éloignent   ainsi   du   sol   et   naturellement   la   colonne   retrouve   une   position   neutre.   Rentrez   les   basses côtes pendant toute la durée de l’exercice. Dépendance au tabac… Etes-vous accro à la clope ? Avez-vous essayé d’arrêter de fumer ?   . L’addiction   au   tabac   est   beaucoup   plus   psychologique   que   physique.   D’expérience,   je   sais que   les   premiers   jours   (ceux   où   on   est   encore   bien   motivé)   ne   sont   pas   les   plus   difficiles.      Il ne   vous   faudra   pas   plus   de   4   ou   5   jours   pour   voir   disparaître   la   dépendance   physique   à   la nicotine.      Le   patch   ou   la   gomme   à   mâcher   ne   vous   aideront   pas   dans   votre   sevrage   et   ne feront qu’entretenir votre besoin en nicotine. Par   contre   il   vous   sera   plus   difficile   d’abandonner   les   vieilles   habitudes.      C’est   à   ce   moment que   la   rechute   guette.   Boire   un   café   et   fumer…   La   clope   après   le   repas….   Celle   qui   occupe les   mains….   Celle      qui   donne   une   contenance….   Celle   qui   déstresse   en   augmentant   la tension    artérielle    et    qui    diminue    l’oxygénation    de    l’organisme….    En    ça,    la    cigarette électronique (peut-être moins nocive) ne vous aidera pas non plus. Le   Reiki   ne   permet   pas   d’arrêter   de   fumer   du   jour   au   lendemain.   Pour   que   le   soin   porte   ses fruits,   il   est   indispensable   que   le   receveur   soit   dans   la   démarche   de   vouloir   arrêter   le   tabac Avec   quelques   séances   (selon   le   niveau   de   dépendance   psychologique)   réparties   sur   un court   intervalle   la   consommation   de   tabac   diminuera   progressivement   jusqu’à   pouvoir   s’en passer   totalement   et   sans   difficulté.   Le   Reiki   permet   un   équilibrage.   Il   agit   sur   les   sensations de   manque   sur   le   plan   physique   et   psychologique.   Il   permet   au   mental   d’être   dans   de   bonnes conditions   afin   de   ne   pas   baisser   les   bras   et      de   traverser   cette   phase   en   douceur.   Il dénouera   les   raisons   de   la   dépendance   au   tabac   et   la   libération   face   à   cette   substance   se réalisera naturellement et en toute sérénité. Pour les praticiens Pratiquez   nentatsu-ho.   Pour   ce   faire   connectez   vous   au   Reiki   et   visualisez   CKR   et   dites   trois fois   le   mantra.   Faites   de   même   avec   SHK.   Placez   une   de   vos   mains   sur   le   front   et   une   autre sur   la   base   du   crâne,   là   où   se   connecte   la   colonne   vertébrale.   Répétez   l’intention   par exemple:      «je   suis   (ou   prénom   du   receveur   est…)   libéré   du   tabac».   Au   bout   d’un   moment déplacez   la   main   qui   est   sur   le   front   derrière   la   tête,   au   dessus   de   votre   autre   main.   Restez les   deux   mains   accolées   encore   quelques   minutes.   C’est   ma   technique.   il   en   existe   d’autres versions…   à   chacun   sa   façon   de   faire.   Rien   n’empêche   de   l’inclure   dans   un   soin   complet.   Le traitement à distance ou l’intention sont également deux autres possibilités de traitement. Le chant de guérison… Voici   un   chant   sacré   tibetain   que   l’on   attribue   faussement   au   Dalai   Lama.      Il   s’agit   d’un   très beau   mantra   chanté   qui   n’est   pas   d’une   écoute   très   facile   (même   mantra   répété   108   fois,   qui est   un   nombre   symbolique).   En   ce   qui   me   concerne,   j’aime   bien   l’utiliser   pour   une   séance Reiki. Lors   de   rituels   ou   des   méditations,   les   bouddhistes   tibétains   psalmodient   des   prières   appelés mantras.   Le   mantra   est   un   support   de   méditation   qui   contribue   au   bien-être   physique   et spirituel   du   récitant.«   Mantra   »   est   une   parole   sanskrite   qui   signifie   «   la   pensée   qui   libère   et protège   ».   Les   mantras   sont   utilisés   dans   diverses   traditions:   hindoue,   tibétaine,   bouddhiste. Les   mantras   sont   des   formules   brèves   formées   d'une   série   de   sons   ou   d'onomatopées répétées   de   nombreuses   fois   suivant   un   certain   rythme   et   qui   ont   la   faculté   de   changer   l'état de    conscience    du    récitant.    Pour    les    lamas    tibétains,    la    récitation    de    mantras    doit    être effectuée   avec   foi   et   conscience   pour   qu'ils   aient   un   effet   sur   le   corps   et   l'âme   car   ces   2 derniers   sont   inséparables   dans   le   concept   de   santé   de   la   médecine   tibétaine.   Pourtant,   les tibétains    ne    les    assimilent    pas    à    des    sons    thérapeutiques...    Les    mantras    sont    des incantations   religieuses   qui   ne   doivent   pas   être   récités   mécaniquement   mais   avec   conviction et foi Télécharger la version longue (au format mp3). Le Reiki à l’hôpital… Le   27   janvier   dernier,   dans   la   cadre   de   l’émission   36.9°,   la   RTS   a   diffusé   un   sujet   intitulé   : “Les    médecines    alternatives    entrent    à    l’hôpital.    Pour    prolonger    cette    réflexion,    je    vous propose ici un reportage que ARTE a réalisé dans une clinique de traumatologie de Berlin. Je souffle… La   voie   du   Reiki   est   une   pratique   qui   implique   le   corps,   le   cœur   et   l’esprit   mais   aussi,   et   c’est essentiel,   la   respiration.   La   respiration   est   source   de   vie,   de   bien-être   et   de   santé.   Je   vous propose    de    m’accompagner    dans    ce    petit    exercice    de    respiration        consciente.    Si    vous pratiquez    le    Reiki,    c’est    une    bonne    manière    de    se    centrer.    Pour    les    autres,    voici    une excellente façon de se détendre. Assis   ou   couché,   voire   même   debout   je   prend   simplement   conscience   de   la   façon   dont   je respire.   Je   ne   force   rien,   je   ne   modifie   rien,   je   prête   juste   attention   à   ma   respiration.   Après quelques   respirations,   doucement,   tranquillement   je   vide   mes   poumons   un   peu   plus,   sans effort    en    prolongeant    un    peu    l’expiration.    Le    moment    de    l’inspiration    vient    tout    seul, naturellement. Après   quelques   respirations   profondes,   j’inspire   en   comptant   jusqu’à   quatre,   je retiens mon souffle en comptant trois et j’expire en comptant 5. Inspirez…   deux,   trois,   quatre   -   retenez   votre   souffle…   deux,   trois   -   expirez…   deux,   trois, quatre…. Je   savoure   le   bien   être   que   cela   me   procure   et   le   calme   qui   s’installe.   Voilà   la   première   clé que je peux utiliser pour entrer en méditation. Maintenant   je   vous   propose   la   méditation   guidée   “   Sanctuaire   nature”   d’une   durée   d’environ douze minutes, que j’ai téléchargé chez ForceMajeure.com . Attaque le difficile par où il est facile; accomplis une grande œuvre par de menus actes. Sous le ciel, le difficile commence par le facile; sous le ciel, le grand commence par l’infime.” Lao tseu, fondateur du Tao L’ancrage Être   ancré,   c’est   être   relié   à   la   terre.   C’est   sentir   ce   lien   profond   qui   nous   unis   à   elle   mais également   à   nous-mêmes.   Cet      attachement   autant   à   la   terre   qu’à   notre   être   tout   entier implique   donc   d’accueillir   le   moment   présent,   et   d’accepter   ce   qui   nous   arrive.   Nous   devons également      admettre   que   nous   sommes   parfaitement   à   notre   place,   à   chaque   moment   de notre vie. S’ancrer   c’est   sortir   du   monde   des   rêves   et   des   pensées   pour   revenir   dans   le   monde   réel. C’est   avoir   la   force   et   la   clarté   de   ses   intentions.   Être   ancré   c’est   être   pleinement   présent   ici et maintenant. Dans   le   vocabulaire   énergétique   et   quelle   que   soit   la   discipline   pratiquée,   être   ancré   c’est prendre   conscience   de   son   corps   dans   son   intégralité   (corps   -   physique,   âme   –   spirituel, esprit- mental) de l’accepter, de l’aimer et par conséquent  d’en prendre soin. Le   fait   d’être   ancré   apporte   le   sentiment   de   confiance   en   soi   et   d’assurance   en   la   vie.   Il   nous permet   de   vivre   au   jour   le   jour.   Ce   quotidien   n’est   pas   là   pour   nous   empoisonner   la   vie   mais au   contraire   de   nous   permettre   de   trouver   la   voie   de   la   connaissance   et   de   la   sagesse   en nous   permettant   de   mieux   nous   connaître   au   travers   des   petits   événements   de   tous   les   jours. Accepter   ce   fait   et   le   reconnaître   comme   un   enseignement   devient   ce   que   je   que   j’appelle   la spiritualité,   avec   cette   certitude   que   chacun   d’entre-nous   pourra   transmettre   les   valeurs d’amour, de joie et de guérison intérieure. « Vous devez apprendre de vous-mêmes et non des livres. Lorsque vous apprenez de vous-même sur vous-mêmes, de cet apprentissage vient la sagesse. » (Krishnamurti) Pour approfondir le sujet : L’ancrage   énergétique ,   Mary   Laure Teyssedre,   Éditions   Jouvence,   Collection   “Les   pratiques jouvence”, EAN:  9782889113040 Le Reiki pour les enfants ? Le   Reiki   convient   aussi   aux   enfants.   Il   faut   bien   sûr   adapter   la   manière   de   procéder   ainsi   que la   durée   du   soin   à   l’âge   du   petit   receveur.   Les   enfants   en   santé   disposent   naturellement beaucoup   d’énergie   et   n’ont   pas   besoin   d’un   apport   supplémentaire.      Par   contre   il   peut   être parfois   nécessaire   de   la   canaliser.   Pour   ceux   qui   sont   gravement   atteints   dans   leur   santé,   le Reiki   apportera   un   complément   efficace   aux   soins   médicaux   en   renforçant   le   processus   de guérison.   Il   offrira   aussi   un   soutien   dans   la   lutte   contre   la   douleur   et   tout   en   limitant   les   effets secondaires des médicaments. Faut-il     rappeler     que     nos     bambins     ont     l’imagination     fertile     et     qu’il     sont     facilement impressionnables.    Inutile    donc    d’en    faire    trop.    Pour    ma    part,    je    trace    mes    symboles mentalement.   L’essentiel   est   de   mettre   l’enfant   en   confiance   par   une   approche   simple   et directe. Au   besoin   pourquoi   ne   pas   lui   offrir   le   Reiki   en   le   laissant   assis   sur   les   genoux   de   l’un de ses parents plutôt que de s’escrimer avec lui pour l’étendre sur la table de soin.  Le   plus   jeune   enfant   dont   je   me   suis   occupé   n’avait   que   7   mois.   Un   soin   traditionnel   aurait été   trop   long   pour   lui.   Pour   des   raisons   pratiques,   je   ne   voulais   pas   imposer   à   ses   parents   un déplacement   en   voiture   plus   long   que   la   durée   d’une   soin.   J’ai   donc   opté   pour   une   séance   à distance.   En   transmettant   l’Energie   à   ce   petit   bout   de   chou   pendant   une   dizaine   de   minute,   le résultat escompté a été atteint. A    partir    de    12    ou    13    ans,    je    suis    d’avis    qu’il    est    possible    d’offrir    le    Reiki    tout    à    fait normalement.   Une   explication   simple   et   courte   sera   apportée   aux   éventuelles   questions   des adolescents.   J’ai   en   mémoire   le   cas   d’une   jeune   garçon   qui   me   consulte   pour   un   problème physique   et   qui   met   à   profit   le   temps   de   la   séance   pour   se   débarrasser   du   stress   accumulé pendant la semaine scolaire. Nouvel espace Reiki Nous avons mis à profit cette pause estivale pour réaménager notre espace Reiki. Un   petit   “boudoir”   a   été   créé.      Nous   disposons   ainsi   d’un   lieu   pour   mieux   vous   recevoir.   C’est aussi   là   que   sera   dispensé   l’enseignement   Reiki   pour   des   petits   groupes   ou   en   cours   privé. Peu   de   changement   dans   l’agencement   de   la   salle   de   soin,   mais   un   coup   de   frais   qui   apporte une Energie nouvelle. L’apaisement réside en chacun de nous La   méditation,   elle   aussi,   a   beaucoup   à   apporter   au   pratiquant      Reiki.   Savoir   faire   le   vide   en soi   permet   d’être   pleinement      disponible   à   l’autre,   à   celui   à   qui   l’on   veut   offrir   les   bienfaits   du     Reiki.   Lorsqu’on   désire   intervenir   sur   soi,   la   méditation   permet      d’analyser   très   finement   les problèmes   pour   savoir   comment   les      traiter   plus   efficacement.   Le   méditant   saura   également se   concentrer   avec   la   plus      grande   acuité   afin   de   se   faire   le   canal   de   l’énergie   qui   viendra traiter,   régler   un      problème   ou   simplement   apporter   du   bien-être.   Sans   les   teinter   de   ses propres      problèmes,   le   pratiquant   de   Reiki   saura   ainsi   analyser   très   clairement   les   racines des      maux   de   l’être   auprès   de   qui   il   intervient.   En   étant   ainsi   pleinement   disponible   à   sa     pratique,   il   pourra   très   clairement   ressentir   le   flux   d’énergie   et   ne   pas   le   détourner   de   son   but, ne   pas   le   modifier,   ne   pas   y   puiser   inutilement   sans   même   s’en   rendre      compte.   C’est   une manière   d’être   mieux   à   l’écoute   des   êtres   qui   nous   entourent,   d’être   plus   disponible   à   eux lorsque   l’on   désire   appliquer   le   devoir   de   bienveillance.      De   même,   lorsque   que   l’on   désire suivre   les   premiers   préceptes   du   Reiki   Usui,   la      méditation   est   très   utile.   Elle   apprend   à tempérer   certains   états   tels   que   la   colère,      l’angoisse   ou   le   stress.   Elle   est   donc   tout   indiquée pour   travailler   sur   sa   propre      personne   dans   ce   sens.         Reiki   et   méditation   sont   deux   faces d’un    même    travail    et    pour    qui    pratique    les    deux        avec    sérieux,    constance,    profondeur, application   et   assiduité,   c’est   tout   l’être   qui   en      ressortira   grandi,   tant   dans   sa   capacité   à pratiquer l’une et l’autre des méthodes que dans son ouverture sur le monde de l’énergie. Le   fonctionnement   de   la   méditation   guidée   est   d’une   simplicité   enfantine,   et   c’est   bien   là   le but.   Un      fichier   audio   va   vous   indiquer   quoi   faire   pour   méditer.   Des   instructions   simples   vous sont   données,      il   vous   suffit   de   les   suivre   pour   commencer   à   méditer,   sans   même   vous   en rendre   compte.   La      méditation   n’est   pas   un   état   totalement   coupé   de   la   réalité,   bien   au contraire.   Vous   serez   étonné   de      voir   comme   il   est   plus   simple   de   méditer   que   ce   que   vous pensiez.    Vous    serez    aussi    surpris    de    voir        que    c’est    un    état    que    vous    avez    peut-être expérimenté   sans   le   savoir.   Naturellement,   les   limites      même   d’un   fichier   audio   ou   vidéo   font que   vous   devrez   interpréter   ce   qui   vous   est   dit,   que   vous      devrez   accepter   de   jouer   le   jeu,   de ne pas vous laisser distraire. Voici   le   lien    qui   vous   conduira   sur   un   site   de   techniques   de   méditation   où   vous   pourrez télécharger gratuitement plusieurs fichiers MP3 de méditation guidée.

Les préceptes Reiki

Les   cinq   préceptes   sont   l'essence   de   l'enseignement   de   Maître   Usui.   Ce   n'est   que   lorsqu'on les         pratique   que   l'on   comprend   ce   qu'est   vraiment   le   Reiki.   En   les   répétant   régulièrement, nous   nous   permettons   de   donner   un   sens   spirituel   à   notre   vie   de   tous   les   jours   et   de   rester en   contact   avec   des   aspects   que   nous   souhaitons   trouver   dans   le   monde   et   à   travers   les personnes   qui   nous   entourent.   Ces   principes   accompagnent   notre   pratique   du   Reiki.   Ils peuvent être formulés   différemment, mais leur fond reste le même.    J uste pour aujourd'hui , Je me libère de toute préoccupation Juste pour aujourd’hui , Je me libère de toute colère.    Juste pour aujourd’hui , Je   rends   grâce   pour   mes   nombreuses   bénédictions   et   j’honore   mes   parents,   mes professeurs et mes aïeux.   Juste pour aujourd’hui, Je vis ma vie honnêtement.  Juste pour aujourd’hui , Je respecte la vie autour de moi, sous toute forme. Chez le libraire

Depuis que je pratique le Reiki, j’ai acheté et lu bon nombre de livres consacrés à ce sujet. Force est

de constater qu’un trouve tout et n’importe quoi. Mon idée ici n’est pas de critiquer ou d’encenser tel

ou tel auteur, mais simplement de conseiller quelques ouvrages de lecture facile que je recommande

lors des initiations :

Le   Reiki   aujourd’hui   De   l’origine   aux   pratiques   actuelles,    Ronald   Mary,   Éditions   Le   souffle   d’or,   ISBN 13 : 978 2 84058 278 6 Votre   développement   énergétique   par   le   Reiki,   Recommandations,   Précautions,   Exercices,   Stephan Schulte, Éditions Médicis, ISBN : 978-2-85327-347-3. Enfin   non   pas   un   livre,   mais   un   coffret,   contenant   50   fiches   pratiques   pour   des   praticien   plus   avancés : Reiki fiches pratiques, Anne Schneider, Éditions Le Courrier du Livre, ISBN : 978-2-7029-0966-6. Et chez le disquaire Je   vous   entends   déjà....   le   disquaire,   je   sais   ça   fait   “vintage”      mais   vu   le   retour   du   vinyle   et   du   fait   que je   ne   suis   plus   de   prime   jeunesse,   disquaire   est   bien   le   mot   qui   ME   convient   !   Nous   arrivons   à   la question   de   la   musique   lors   d’une   séance   Reiki.   Ambiance   sonore   ou   pas   ?      C’est   selon   votre humeur   du   moment   si   vous   faites   un   auto   traitement   ou   selon   les   goûts   du   receveur   et   quelle musique?   Là   encore   c’est   une   affaire   de   goût.   Si   vous   arrivez   à   vous   concentrer   sous   les   hurlements du   heavy   metal   faites-le.   Si   vous   ne   vous   endormez   pas   en   écoutant   Mozart,   portez   votre   chois   sur le   classique.   Pour   ma   part   je   travaille   soit   en   écoutant   du   “new   age”   ou   des   sons   de   la   nature   (mer, pluie   tropicale,   campagne).   Il   existe   bien   sûr   des   CD   dédiés   au   Reiki,   avec   ou   sans   les   clochettes   qui retentissent   toutes   les   trois   minutes   et   qui   aident   bien   les   praticiens   débutant.   Vous   en   trouverez dans   certaines   boutiques   orientées   vers   le   bio   et   les   produits   naturels,   mais   le   plus   grand   choix   se trouve   dans   une   boutique   en   ligne,   vous   savez,   celle   qui   à   une   pomme   pour   enseigne.   Il   suffit   de taper musique Reiki dans le moteur de recherche du site. Études scientifiques Il   existe   bon   nombre   d’études   scientifiques   sur   le   Reiki.   Beaucoup   ont   fait   l’objet   d’une   publication dans   les   revues   médicales.   Malheureusement,   je   n’ai   pas   trouvé   grand   chose   en   français.   Les recherches   ont   surtout   été   menées   aux   USA.   En   Espagne,   des   essais   cliniques   en   oncologie   sont menés dans un hôpital de Madrid. Voici le lien  du reportage réalisé par une chaîne de télévision, à ce sujet. En   2004,   une   étude   a   été   menée   pendant   six   semaines   auprès   de   45   personnes   âgées   de   19   à   78 ans,   afin   de   démontrer   que   le   Reiki   permettrait   de   réduire   les   symptômes   de   la   dépression   et   que ses   effets   se   faisaient   sentir   à   long   terme.   Tant   le   Reiki   pratiqué   sur   la   personne   que   le   Reiki   à distance   semble   avoir   donné   des   résultats   positifs   sur   une   base   d’un   soin   Reiki   par   semaine.   Une analyse   de   variance   multiple,   a   révélé      une   diminution   significative   des   trois   mesures   (dépression, désespoir   et   stress   perçu)   chez   les   participants   et   ce,   tant   pendant   les   essais   cliniques,   qu’un   an   plus tard. Source : National   Center   for   Biotechnology,   Information   –   2004,   Long-term   effects   of   energetic   healing   on symptoms   of   psychological   depression   and   selfperceived   stress.   Adina   Goldman   Shore,   PhD.   Altern Ther Health Med, 2004;10(3):42-48. .